F. P. Journe portrait fp

Interview-François-Paul Journe à travers une journée immersive à Genève.

Dans l’univers prestigieux de l’horlogerie, F.P.Journe se distingue comme un maître exceptionnel. Lors de ma visite exclusive de ses manufactures et du « F.P.Journe Le Restaurant », j’ai rencontré l’homme derrière ces créations. Une immersion offrant une exploration captivante à travers les époques, dévoilant la vision, la philosophie, et les choix stratégiques ayant marqué plus de 40 ans de carrière.

De Marseille à Genève, une trajectoire remarquable dans l’horlogerie suisse

François-Paul Journe a tracé un parcours unique depuis ses débuts à Marseille jusqu’à l’ouverture de sa manufacture TIM SA à Genève en 1996, suivie de la fondation de la marque F.P.Journe en 1999.

Son ascension fulgurante, jalonnée d’innovations et de créations emblématiques comme la Sonnerie Souveraine et l’Astronomic Souveraine, en fait une figure incontournable de l’horlogerie suisse contemporaine.

Ses mouvements en or rose 18 carats, estampillés « Invenit et Fecit », témoignent de son excellence technique et esthétique, récompensée notamment par l’Aiguille d’Or en 2004, consolidant ainsi sa place dans l’histoire horlogère.

Le nouveau sanctuaire artisanal de F.P.Journe

En juin 2023, F.P.Journe a inauguré rue de Veyrot un nouveau bâtiment dédié aux Cadraniers de Genève et aux Boîtiers de Genève sous le contrôle total de la maison. Ainsi, elle démontre son indépendance et son engagement en faveur de la qualité des composants horlogers. Une démarche rare d’internalisation des compétences dans l’horlogerie.

Cet espace a été conçu il y a trois ans après l’acquisition d’une usine abandonnée rue de Veyrot. Les ateliers, spacieux et lumineux, sont équipés de systèmes de régulation environnementale. L’accent est mis sur la qualité, une production optimisée, mais avant tout, sur le bien-être des employés.

La manufacture F.P.Journe

Située au cœur de Genève, demeure la seule installation horlogère dans le centre-ville. C’est ici que sont fabriqués et décorés les différents composants pour les mouvements et que les montres sont assemblées. De petites équipes sont à l’œuvre, travaillant à une échelle limitée. La présence masculine prédomine, excepté au sein des départements de contrôle et de décoration, où l’on trouve davantage de femmes.

La fabrication d’une montre de la marque F.P.Journe est un processus complexe qui nécessite la combinaison de la technologie et de l’artisanat. Les machines permettent d’atteindre la perfection nécessaire, mais le savoir-faire traditionnel est essentiel pour garantir la qualité et la précision des montres. Les horlogers, avec leur habileté et leur expérience, accomplissent chaque étape du processus, y compris la phase cruciale du réglage. Ainsi, 1000 montres mécaniques sont produites ici chaque année.

Cette atmosphère inspirante se déploie autour du bureau de François Paul, situé au cœur de l’effervescence des ateliers. C’est là, sur son propre établi, qu’il conçoit les futurs modèles de la maison.

Il est important de noter que la plupart des maisons externalisent la fabrication de leurs cadrans et boîtiers, une étape rarement révélée. Une exception notable chez F.P.Journe qui maintient ces processus en interne, ajoutant une touche distinctive à son approche artisanale et préservant ainsi le haut degré de savoir-faire et d’exigence de la marque. 

F.P.Journe Le Restaurant : Un nouveau joyau bistronomique à Genève.

Le restaurant est situé dans un bâtiment historique, anciennement connu sous le nom de « La Bavaria » et « Le Relais de l’Entrecôte ». Un endroit prestigieux classé au patrimoine bistrotier du canton de Genève qui a ouvert ses portes en novembre 2023.

Dirigé par François-Paul Journe et le chef étoilé Dominique Gauthier, ce lieu chargé d’histoire propose une fusion élégante de l’horlogerie et de la gastronomie. L’endroit intègre des pièces d’horlogerie dans une ambiance résolument vintage, faisant du restaurant une extension naturelle de l’univers horloger.

Les tables rendent hommage aux « artisans du temps », de célèbres horlogers qui ont marqué l’histoire, tandis que les cadres au mur exposent des mécanismes sophistiqués signés F.P.Journe, créant une atmosphère singulière.

S’inspirant de son héritage, le restaurant propose un service impeccable, un accueil chaleureux et une expérience culinaire exceptionnelle. Il reflète la recherche continue d’excellence de son créateur, le tout dans un cadre élégant et décontracté.

Entretien avec François-Paul Journe, visionnaire de l’art du temps

L’homme respire la sérénité, sa voix grave résonne avec assurance. Calme et posé, il prend le temps nécessaire avant de répondre aux questions et partager ses pensées. Sa franchise est palpable, accompagnée d’un recul marqué, d’une humilité sincère et d’une pointe d’humour. Rencontre avec une personnalité exceptionnelle.

WP: Vos sites de production sont à Genève depuis toujours. Vous avez inauguré cette année de nouveaux bâtiments. Quelle est votre vision à ce sujet ?

FP: Posséder nos locaux est essentiel. Quand vous êtes locataire, vous savez que vous êtes destiné à partir, vous dépensez moins. Lorsque vous êtes propriétaire, vous travaillez sur le long terme, vous faites les choses bien, et même mieux que bien !

Vous pouvez vraiment donner vie à des projets d’envergure. Si nous n’avions pas été propriétaires, nous n’aurions jamais fait de travaux aussi ambitieux. L’implication est totale.  

WP: On vous voit souvent engagé à titre personnel, mais aussi au nom de votre entreprise, dans des actions de charité, quelle importance accordez-vous à ces supports ?

FP: Nous soutenons des causes choisies et significatives pour nous telles qu’Action Innocence (ONG pour la prévention et la protection des enfants et adolescents face aux dangers d’Internet), Only WATCH (fonds destinés à la recherche sur les myopathies) et la fondation Albert II de Monaco aussi (protection mondiale de l’environnement).

Je m’intéresse également aux travaux de mes amis médecins comme le Professeur Saillant, spécialisé dans la recherche des maladies cérébrales. C’est comme être dans le bateau de Christophe Collomb pour découvrir l’Amérique, car en réalité, ce champ de connaissances est infini, on ne sait encore rien sur le cerveau.

WP: Lors des récentes enchères, vos modèles battent souvent des records. La vente chez Phillips à New York en décembre semble suivre cette tendance. Comment interprétez-vous ce phénomène ?

Les ventes aux enchères jouent un rôle crucial. Elles sont un indicateur direct de la reconnaissance de notre travail. Le marché de la seconde main, bien que parfois volatile, est un reflet honnête de notre impact. Si nos montres maintiennent leur valeur, c’est le signe que notre artisanat est apprécié.

WP: Vous choisissez de ne pas recourir à des ambassadeurs pour promouvoir vos créations, et semblez éviter de vous conformer aux analyses de marché ou aux tendances. Est-ce que vous considérez que cette approche, plus « poétique » et moins analytique, est un avantage réservé aux maisons indépendantes de taille raisonnable comme la vôtre ?

Nos clients sont nos ambassadeurs les plus authentiques. Nous privilégions la simplicité à la célébrité, car nous ne suivons pas les normes de l’industrie de la mode. Cette orientation a profondément façonné notre identité. Environ 70 à 80 % de nos clients sont des collectionneurs, et leur fidélité inestimable les positionne comme nos meilleurs ambassadeurs.

Nous ne faisons pas comme d’autres marques qui mettent en avant le fait de ressembler à quelqu’un ou de s’apparenter à une image.

Nous apportons également notre soutien à des personnalités publiques, en particulier dans le domaine du sport, telles que Sarah Hoefflin, Donna Vekic et Giuliano Alesi, avec lesquelles nous avons déjà des liens d’amitié.

WP: Comment percevez-vous le succès rapide de certaines marques indépendantes avec vos 40 ans d’expérience ?

Certaines marques connaissent parfois un succès soudain, mais cela peut être trompeur. Leur modèle commercial, axé sur des marges intermédiaires élevées et un marketing intensif, peut faire grimper les prix sans réelle valeur ajoutée. Ces produits de série sont proposés à des tarifs qui ne correspondent pas à la réalité intrinsèque de ce que vous achetez.

Nous croyons en l’innovation, en un circuit court et en un marketing mesuré. C’est ainsi que nous maintenons le vrai prix de nos montres.

J’ai un certain regard sur l’horlogerie contemporaine et les marques émergentes. J’apprécie par exemple le travail de Sylvain Pinaud à Sainte-Croix, un homme qui a la tête sur les épaules. Pour les autres, j’estime qu’ils manquent de recul et surtout d’originalité. Mais ce n’est pas facile d’être original. Personnellement, je fais une nouvelle complication par an depuis 25 ans !

WP: Vous travaillez avec peu de revendeurs et avez choisi d’ouvrir vos propres boutiques à l’échelle mondiale. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Contrôler la distribution est essentiel pour nous. En ayant nos propres boutiques, nous limitons la spéculation. Nous voulons que nos montres soient accessibles à ceux qui les apprécient sincèrement, plutôt qu’à ceux qui cherchent simplement à investir. Cette approche nous permet de filtrer notre clientèle.

WP: Pouvez-vous nous parler de votre montre préférée et de son importance pour vous en tant que créateur ?

Ma montre préférée est toujours celle que je suis en train de créer ! Quand je regarde mes anciennes créations, je me demande plutôt : « qu’est-ce que j’ai mal fait ? ». C’est un processus d’apprentissage constant.

Si je devais identifier les créations qui ont forgé ma réputation, le Chronomètre à Résonance occupe une place particulière. De même, la Sonnerie Souveraine et l’Astronomic Souveraine représentent un défi monumental. Peu de marques parviennent à réaliser de telles pièces horlogères complexes. Elles sont l’Himalaya de l’horlogerie.

Du restaurant à ses œuvres horlogères, chaque élément illustre un engagement constant envers l’excellence. F.P.Journe, visionnaire et créateur, façonne l’industrie avec un savant mélange de tradition, d’innovation, et d’authenticité, confirmant ainsi sa place prééminente dans l’univers de la haute horlogerie.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *